Accueil > Trouver un emploi > Travailler dans le bâtiment > découvrir des parcours de jeunes et adultes accompagnés par Bâti’Lille >
 
 

Présentation de la Maison de l’Emploi


 

Les outils de la Maison de l’Emploi


 

Le Plan Lillois pour l’Insertion et l’Emploi


 

La mission Appui Social


découvrir des parcours de jeunes et adultes accompagnés par Bâti'Lille

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Florent, futur ouvrier qualifié en Voiries et Réseaux Divers

Florent, 24 ans, est lillois depuis 3 ans. Après avoir obtenu son bac action commerciale à la Réunion, il s’est installé en métropole lilloise pour intégrer une école de musique. « Au fil de rencontres personnelles et professionnelles, j’ai finalement décidé de me réorienter vers un CAP électrotechnique que j’ai passé à l’ICAM ». Sans travail stable pendant plusieurs mois, Florent s’est rapproché de Pôle emploi qui l’a orienté vers la Mission Locale. Avec l’accompagnement de son conseiller, il a décroché un CAE de 6 mois en tant qu’employé polyvalent.
Pour assurer une continuité avec cette première expérience professionnelle, Florent a ensuite été réorienté vers Bâti’Lille, le service emploi bâtiment de la Maison de l’Emploi. « J’étais vraiment motivé pour me former et monter en qualification. C’est pourquoi les conseillers professionnels de Bâti’Lille m’ont positionné sur une formation avec l’AFPA afin d’obtenir mon titre professionnel d’ouvrier qualifié en VRD (Voiries et Réseaux Divers). Après une RIC (Réunion d’Information Collective), Florent a passé des entretiens individuels de motivation et a participé pendant 4 jours à un atelier de sensibilisation et de motivation avec 15 autres jeunes. « Finalement, j’ai été retenu et j’ai pu débuter ma formation de 9 semaines avec l’AFPA »
« Le parcours est motivant dans le fond comme dans la forme, souligne Florent. En alternant entre pratique et théorie, la formule de l’AFPA m’a permis de passer plusieurs semaines en chantier et de découvrir concrètement le métier d’ouvrier en VRD ». Le 30 novembre 2008, Florent a signé son contrat avec une entreprise de travaux publics. Son employeur s’engage à le former pendant 12 mois sur la base d’un contrat de professionnalisation et si Florent va au bout de cette formation et obtient son diplôme, il passera automatiquement en CDI.

Rencontre avec Abel BACHEL, formateur à l’AFPA de Lomme

Dans le cadre du plan Espoir Banlieues, la Maison de l’Emploi Lille Lomme Hellemmes a identifié et mobilisé des jeunes des quartiers politique de la Ville afin de les positionner sur une formation animée par l’AFPA pour aboutir à la signature d’un contrat de professionnalisation en VRD (Voiries et Réseaux Divers) rappelle Abel BACHEL.

Avant d’intégrer la formation, on doit s’assurer que les jeunes savent se positionner dans un environnement socio économique donné afin de garantir à l’AFPA une stabilité administrative et inscrire le jeune dans un parcours de formation pérenne, explique Abel BACHEL. La dimension sociale des jeunes est clarifiée via un accompagnement pédagogique préalable de quelques jours afin de valider leur intégration en formation. Cette étape permet aux jeunes d’identifier et de s’approprier les éléments socio économiques dans lesquels ils sont inscrits et de repérer leurs spécificités, qu’elles soient facilitantes ou handicapantes. En fonction des atouts et des obstacles repérés, l’AFPA mobilise des partenaires tels que la Mission Locale, la médecine du travail, des assistantes sociales ou des conseillers juridiques. Et pour les employeurs, cette approche globale est l’assurance d’avoir un potentiel de jeunes professionnels motivés et prêts à être formés.

Le parcours des jeunes se découpe en deux phases. D’abord un parcours de 6 à 9 semaines, en fonction du profil du jeune, appelé PPCA : parcours de préparation à un contrat de professionnalisation en alternance, qui est basé sur la sensibilisation et la découverte du métier, notamment via des ateliers pédagogiques centrés sur les contraintes et les exigences du métier en VRD et les acquis théoriques (calcul, lecture de plans …). Trois semaines en chantier sont également organisées, sous la responsabilité d’un chef de chantier tuteur, afin que les jeunes se familiarisent avec l’univers et l’ambiance propres au chantier. Lors de ce parcours, les jeunes ont le statut de stagiaire de la formation professionnelle et bénéficient d’une indemnité de transport et de repas et sont fournis en équipement de protection individuelle.

Pour clôturer ce parcours, une rencontre tripartite (le jeune, l’AFPA et l’employeur) a lieu sur le chantier afin d’approuver l’intégration, l’assiduité et la motivation du jeune pour ensuite procéder à la signature un contrat de professionnalisation rémunéré à 100% du SMIC : l’entreprise s’engage à le former pendant 12 mois sur la base d’un contrat de professionnalisation et si le jeune va au bout de cette formation et obtient les diplômes, il passe automatiquement en CDI. Pendant son contrat, le jeune continue sa formation avec l’AFPA afin d’obtenir son titre professionnel d’ouvrier qualifié en VRD, validé par le passage de trois CCP (Certificats de Capacités Professionnelles). Cette progression homéopathique est un atout pour l’obtention du titre professionnel par le jeune, conclut Abel BACHEL.

Imprimer cet article
afficher les actus


Maison de l’Emploi Lille Lomme Hellemmes

5, boulevard du Maréchal Vaillant
59000 Lille
Tél : 03 20 14 85 50
Fax : 03 20 14 85 51
mde-llh @ reussir.asso . fr

 

Pour accéder aux sites de nos partenaires, cliquer sur les logos :

Mission locale Lille Prefecture du Nord Pôle Emploi Ville de Lille Ville de Lomme Ville de Hellemmes L'Europe s'engage dans le Nord Pas de Calais