Le Service Volontaire Européen

Le service volontaire européen (SVE) fait partie du programme "Jeunesse en action" élaboré par la Commission européenne, le Parlement européen et les Etats membres de l’Union européenne.

Le SVE peut être effectué dans un des pays suivants : Les pays « programme »

- les Etats membres de l’Union européenne
- les pays de l’Association Européenne de Libre Échange (AELE) l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège ; + SUISSE

- Les pays candidat à l’adhésion à l’UE : la Turquie. + CROATIE

- Les pays « partenaires voisins » - Europe du Sud-est : Albanie, Bosnie-Herzégovine, Macédoine, Monténégro, Serbie et Kosovo ; - Europe de l’Est et du Caucase : Arménie, Azerbaïdjan, Biélorussie, Géorgie, Moldavie, Fédération de Russie et Ukraine ;

- les pays partenaires méditerranéens : Algérie, Autorité palestinienne de la Cisjordanie et de la bande de Gaza, Egypte, Israël, Jordanie, Liban, Maroc, Syrie et Tunisie.

- Les autres pays participants

Il s’agit de pays ayant signé avec la Communauté européenne des accords dans le domaine de la jeunesse. Pays ACP d’Afrique, Caraïbes, Pacifique, Pays d’Amérique Latine, Asie.

Le SVE a pour objectif de favoriser la participation des jeunes à diverses formes d’activités de volontariat, tant au sein qu’à l’extérieur de l’Union européenne, dans les domaines suivants :
- l’art et la culture,
- le social,
- l’environnement et protection du patrimoine,
- les médias et l’information des jeunes contre les exclusions,
- le racisme et la xénophobie,
- la santé,
- l’économie solidaire,
- le sport,
- la diversité culturelle,
- l’avenir de l’Europe... Le volontaire participe individuellement ou collectivement à une activité bénévole, non rémunérée.

Le SVE n’est ni un stage, ni une formation, ni un emploi-jeune, ni un séjour linguistique ou touristique. Il ne permet pas de suivre en même temps des études universitaires ou d’occuper un emploi rémunéré.

Conditions
- Etre âgé de 18 à 30 ans (extension possible aux 16-17 ans pour les jeunes avec moins d’opportunités) ;
- Etre légalement résident dans un des pays participant au programme ou dans l’un des pays partenaires voisins ;
- Le SVE doit être effectué hors du pays de résidence ;
- Aucune formation, expérience, diplôme ou connaissance linguistique ne sont requis.
- Le volontaire est tenu de participer à un cycle de formation SVE. Ce cycle comprend une formation préalable au départ (linguistique, interculturelle, etc.), une formation à l’arrivée dans le pays d’accueil, une réunion à mi-parcours et une évaluation finale.
- Le volontaire souhaitant effectuer son SVE dans un pays tiers doit, le cas échéant, demander un visa d’entrée dans le pays d’accueil concerné. Les délais d’obtention d’un visa pouvant être longs, il convient d’en solliciter la délivrance suffisamment à l’avance.

Modalités
- La participation au SVE est gratuite.
- Le SVE n’est pas rémunéré, mais le volontaire perçoit une indemnité mensuelle dont le montant varie selon le pays où est effectuée l’activité SVE.
- Il s’agit d’une activité à temps plein effectuée, sauf exception, en une seule fois et dont la durée est comprise entre 2 et 12 mois. Le volontaire bénéficie pour sa protection sociale d’une assurance de groupe contractée par la Commission européenne.

Pour en savoir plus :
Institut National de la Jeunesse et de l’Education Populaire
Centre d’Information et de Documentation Jeunesse
Portail Européen de la Jeunesse


2021 - La Maison de l’Emploi - Lille Lomme Hellemmes
conception & réalisation : insite